Terminologies utilisées

BPA

Méthodes et outils permettant d’analyser le fonctionnement d’une organisation au travers de ses processus.

Reposant le plus souvent sur les principes de l’approche systémique, l’analyse des processus s’attache à décrire le contexte de fonctionnement selon un ou plusieurs angles (organisation, système d’information , contexte légal,…).

La complexité des situations à décrire impose progressivement de recourir à des outils de modélisation permettant de structurer les données et de faciliter leur analyse croisée.

Suivant les objectifs poursuivis, l’analyse pourra s’appuyer sur des techniques complémentaires telles que la méthode ABC ou la simulation, afin d’évaluer avec rigueur comment le processus métier consomme effectivement ses ressources et comment améliorer leur utilisation.

BPM

Ensemble des méthodes et outils permettant d’analyser, mesurer, optimiser et piloter les processus mis en œuvre au sein d’une organisation.

Par abus de langage, largement hérité des analystes anglo-saxons, désigne les outils de BPM ou de BPMS .

BAM

Pilotage de la performance opérationnelle au travers du contrôle continu des processus clés.

BPMN

Fournit une notation graphique complète – éléments graphiques et diagrammes -, servant d’une part, à représenter un processus métier en découplant les informations métier des informations techniques, d’autre part à fournir une correspondance complète vers les langages d’exécution.

C’est l’équivalent d’UML appliqué à la gestion de processus.

Une modélisation basée sur BPMN peut ensuite être traduite en BPML ou en BPEL4WS.

BPEL

Conçu par IBM, BEA et Microsoft et basé sur le BPML, c’est la représentation XML d’un  processus exécutable , qui peut être déployée sur n’importe quel moteur de processus métier.

L’élément premier d’un processus BPEL est une « activité », qui peut être l’envoi d’un message, la réception d’un message, l’appel d’une opération (envoi d’un message, attente d’une réponse), ou une transformation de données .